4 astuces pour démystifier le plancher flottant

PARTAGER

Share on Facebook Save on Pinterest
Brussel - Collection Urbania

En cette période printanière propice aux rénovations, pourquoi ne pas se laisser tenter par les modèles hyper tendance de planchers flottants disponibles chez Flordeco ? En effet, avec plus de 15 modèles de tout acabit, dont des planches larges ou étroites, des couleurs traditionnelles ou modernes et de résistance moindre ou supérieure, les possibilités sont infinies ! Autrefois mal aimé, ce matériau a en effet réussi à s’imposer, dans les dernières années, grâce à une offre variée et à une qualité grandement améliorée.

Mais comment faire un choix éclairé selon nos goûts et nos besoins ? Les experts de Flordeco proposent des tactiques pour y voir plus clair, répondant aux questions qui leur sont le plus fréquemment posées.

 

1. De quoi un plancher flottant est-il composé ?

Le plancher flottant est composé de 4 couches de matériaux :

  • Le recouvrement : Très résistante, cette couche supérieure est faite de résine de mélamine et d’oxyde d’aluminium.
  • La couche décorative : Il s’agit d’une feuille sur laquelle est imprimé un motif en très haute résolution. 
  • Le noyau : Constitué d’un panneau de fibre de bois pressé à haute densité 
  • Une couche de mélamine recouvre l’endos de la planche

 

2. Est-ce que l’installation et l’entretien sont complexes ?

Cette catégorie de plancher offre de nombreux avantages en matière d’installation et d’entretien. En effet, le plancher flottant ne nécessite ni clous, ni colle! D’ailleurs, il peut être installé à tous les niveaux de votre résidence, même le sous-sol, en plus de convenir sur un plancher à chauffage radiant intégré. Du côté de l’entretien, la facilité est une de ses caractéristiques clés : avec un balai, un aspirateur ou encore une vadrouille bien essorée, le tour est joué ! Ce type de plancher peut même être entretenu avec de l’eau et un peu de vinaigre. Mieux vaut toutefois éviter les produits à base de savon, qui ont tendance à laisser un résidu.

 

3. Quelle est la durée de vie d’un plancher flottant ?

Contrairement au plancher de bois franc, un plancher flottant est beaucoup plus résistant à l’usure, mais en cas de dommage superficiel, il peut être réparé à l’aide d’un produit vendu par le fabricant.

 

4. Qu’en est-il de la norme AC ?

Utilisée pour représenter la durabilité d’un plancher flottant, cette norme vous permet de choisir judicieusement le meilleur produit adapté pour vos besoins. La qualité du plancher est déterminée selon des grades, basés sur des tests intensifs sur l’usure, les taches, le type d’impact et les effets de brûlures minimales. Ainsi, à partir d’un échelon de AC1 à AC5, les cotes AC3, AC4 et AC5 sont à privilégier. AC3 convient parfaitement à l’usage résidentiel, tandis que les cotes supérieures conviennent davantage aux locaux commerciaux.

 

En quête d'inspiration?

Ne manquez rien de nos promotions et de nos conseils en décoration et rénovation.

Site web par HPJ